Cora : le début des négociations le 16/11 ?

10/11/2023

La pression sur les travailleurs est de plus en plus grande. Une nouvelle réunion de concertation nationale était programmée ce 09 novembre dans un contexte hypertendu vu l’échec des négociations sectorielles, il y a deux jours. 

Au menu, expliquer ce que les travailleurs sont prêts à accepter comme régression sociale pour jouer avec les mêmes règles du jeu que les autres acteurs du secteur. 

Une harmonisation des commissions paritaires qui pèse lourd dans le débat

Cora estime être la « Rolls » du commerce en termes de conditions de travail et être discriminé par rapport à ses concurrents. Etonnant quand on sait que depuis des années, ils restent silencieux dans des négociations sectorielles quand il s’agit d’imposer une harmonisation des CP qui pourraient leur être favorable en améliorant le sort des travailleurs de leurs concurrents.. 

Une culpabilisation constante des travailleurs et de leurs représentants

Si Cora culbute demain, ce sera de votre faute ! C’est ce que nous entendons depuis des années. Qu’avons-nous rejeté en pratique ? Rien,  nous avons toujours discuté de tout sans tabou mais par contre la direction a souvent géré ses dossiers sans professionnalisme. 

62 millions de pertes en 8 ans chez Cora.

C’est le chiffre que la direction nous balance régulièrement. Par contre, en 2022-2023, l’année est meilleure en performance que les autres années. Le client semble fidèle, hormis dans les magasins frontaliers (2 magasins). Il y a eu des non-remplacements, des CDD et intérims en moins, le personnel a donc déjà fait sa part du travail pour gagner en productivité. La direction avoue elle-même avoir pu de cette manière avoir endigué l’effet de l’indexation des salaires. 

Aucune garantie pour l’avenir/ aie confiance !

Nous le disons depuis le début, négocier, c’est trouver d’autres équilibres avec des concessions réciproques et des garanties. Cora Belgique n’est pas une île. Tout le groupe, en ce compris sa composante Belge Match ont été revendus ou sont encore à l’affiche pour une partie de Match. La volonté du groupe de se retirer du Retail alimentaire est donc extrêmement claire. La direction belge nous explique qu’il n’y aura pas de repreneur laissant à penser de plus en plus clairement que soit nous acceptons ce qu’ils proposent, soit ce sera la faillite à un moment où à un autre. Il nous fallait donc des engagements clairs avant de négocier !

De bons résultats relatifs donc…

L’échec des négociations sectorielles nous obligent à revenir en entreprise pour négocier pour les deux prochaines années. Entre-autre l’enveloppe de € 750 de prime pouvoir d’achat. Là aussi un « njet » de la direction. En fin d’année, vos chèques-repas diminueront de 1, 30 €…
Ici aussi silence radio. 

Pendant ce temps-là, les galeries continuent à performer… en accueillant des concurrents directs de Cora. 

Finalement, des engagements clairs de la direction en mode de préalable à la négociation

Ainsi, la direction confirme :

  • Sa volonté de continuer l’activité commerciale intégrée en Belgique en CP 312 dans les 7 magasins. 
  • Sa volonté de trouver des solutions commerciales spécifiques pour Messancy et Hornu particulièrement en difficultés vu leur situation frontalière.
  • Sa volonté d’éviter la faillite de l’entreprise.
  • Dans l’immédiat,  le but du plan proposé n’est pas de revenir à la rentabilité mais de réduire de manière structurelle les pertes. L’interdépendance commerciale entre les galeries et les hypermarchés constituant un atout supplémentaire pour la pérennisation de l’entreprise. Les résultats des galeries étant de nature à contribuer à la stabilité de l’entreprise. 
  • Sa volonté d’effectuer les démarches nécessaires en vue de la reconnaissance d’entreprise en difficultés et / ou en restructuration.
  • Sa volonté d’accepter de discuter de contreparties, en ce compris relatives au pouvoir d’achat, aux mesures sur la table dans le but d’atteindre un accord global sur le plan proposé.

Restez à l’écoute de vos délégués, la prochaine réunion est programmée le 16/11… !


contact.headquarter

Place Rouppe | Rouppeplein 3
1000 Bruxelles | Brussel

contact.contactNumber

+32 2 519 72 11